Le Service de Prévention Spécialisée

SERVICE DE PRÉVENTION SPÉCIALISÉE

LES MISSIONS

Les actions de prévention spécialisée sont définies par l’arrêté interministériel du 04 juillet 1972. L’article 9 de cet arrêté précise, sans les définir, que  les actions des équipes de préventions doivent s’intégrer dans les actions de prévention du service départemental d’aide sociale à l’enfance. En ce sens, les actions doivent s’intégrer dans un partenariat large avec les acteurs accompagnant les jeunes et leurs familles. La prévention spécialisée est une action d’éducation visant à permettre à des jeunes en voie de marginalisation de rompre avec l’isolement et de restaurer le lien social. Cette démarche concerne aussi bien la prévention des inadaptations sociales que la prévention de la maltraitance, de la délinquance ou des conduites à risques.

Les missions des deux éducateurs spécialisés du Service de Prévention Spécialisée de Riposte s´exercent sur la ville de Bagnols-sur-Cèze et se résument par :

  • Le soutien aux jeunes en difficulté dans le parcours scolaires, aux jeunes en rupture ou en voie de rupture avec l’école
  • Le soutien aux parents en difficulté dans la prise en charge éducative de leur(s) enfant(s)
  • L’insertion sociale et professionnelle des jeunes : emploi, autonomie, logement, droits sociaux          , loisirs et vie sociale
  • La prévention des conduites à risques, qu’il s’agisse plus particulièrement des conduites addictives ou plus globalement, de toute conduite de mise en « danger »
  • Le soutien aux initiatives visant à renforcer le lien social et à prévenir l’isolement

LES ACTIONS

Le service s’appuie sur les actions suivantes

  • La Présence sociale (Lycée et Collège, Rue, Local)
  • L’accompagnement individuel de l’enfant et de sa famille en :
    • Créant une relation sécurisante permettant à la personne de retrouver confiance en elle,
    • Favorisant l’expression des refus et des envies,
    • Permettant l’émergence de choix, puis l’élaboration de projets,
    • Réunissant et en mettant à disposition les informations concernant le projet,
    • Orientant ou accompagnant physiquement dans la démarche,
    • Assurant un relais vers les partenaires dans un processus d’intégration dans le droit commun,
    • Soutenant la concrétisation du projet dans ses différentes phases d’élaboration et aider à sa stabilisation.
  • L’accompagnement collectif en mettant en œuvre :
    • Un atelier multimédia,
    • Des chantiers associatifs
    • Des chantiers loisirs
    • Des actions en milieu scolaire
    • L’accompagnement des collégiens temporairement exclus de l’établissement scolaire
  • L’implication dans des actions partenariales
    • Les chantiers éducatifs
    • Les Actions du Centre Ado du Gard Rhodanien

SPÉCIFICITÉS

Les textes fondateurs sont à l’origine des principes qui régissent le fonctionnement de la Prévention Spécialisée :

  • L’absence de  » Mandat  » nominatif
  • La libre adhésion
  • Le respect de l’anonymat
  • L’inter-institutionnalité ou le partenariat
  • La non-institutionnalisation des activités

LE PUBLIC

La convention signée avec le Conseil Départemental du GARD précise sur ce point en son article 2 :

« L’association s’engage à mener son action de prévention spécialisée sur la commune de Bagnols-sur-Cèze, auprès des jeunes de 12 à 25 ans, en particulier les 12/18 ans, et de leurs familles, en difficulté ou en rupture avec leur milieu, dans le but de prévenir leur marginalisation et de faciliter leur insertion».

L’ORGANISATION

Le service est ouvert du lundi au vendredi suivant un roulement horaire définitif. Les horaires d’intervention sont susceptibles d’évolution pour s’adapter aux besoins du public.

LES MOYENS

L’équipe est composée :

  • Directeur
  • 1 Chef de Service Éducatif
  • 1 secrétaire
  • 1 Comptable
  • 2 Educateurs Spécialisés
  • 1 Ouvrier d’Entretien

LE CADRE RÉGLEMENTAIRE

  • Arrêté interministériel du 04 juillet 1972 et les textes d’application
  • Le Code de l’action Sociale et des familles
    • Article L 121-2
    • Article L. 221-1
  • La loi du 6 janvier 1986 qui précise que les Départements ont la responsabilité des missions de Protection de l’Enfance dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance.
  • La loi 2002-2, loi de rénovation de l’action sociale et médico-sociale
  • La loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance

Visualiser le rapport d’activité Prévention Spécialisée