Le Point Ecoute Santé

LES MISSIONS

Le Point Ecoute Santé se fixe comme objectif de :

  • Faciliter l’accès à la santé des plus démunis, personnes sans résidence stable, bénéficiaires des minima sociaux dont les allocataires du RSA, des habitants des quartiers prioritaires.
  • Améliorer l’accès à la santé des ménages en proposant, dans les réseaux de santé GARD ROHANIEN, un dispositif d’accompagnement des populations en situation de précarité visant à développer chez les personnes précaire leurs moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d’améliorer celle-ci
  • Identifier les freins dans l’accès à la santé en lien avec le FIDDAS et mettre en œuvre des accompagnements spécifiques et opérationnels pour faciliter une insertion professionnelle
  • Identifier et Orienter pour lutter contre l’agravation des pathologies psychiatriques et/ou psychologiques liés à la grande exclusion.
  • Promouvoir la santé mentale au sens de l’OMS

LES ACTIONS

Le service se propose de :

Animer un réseau médecine de ville/institution

  • piloter des synthèses pluridisciplinaires et multi-partenariales afin de faciliter l’accès aux soins
  • renforcer la coordination des acteurs intervenant auprès de ces publics,
  • Participation au réseau d’accompagnement des femmes victimes de violence intrafamiliale piloté par l’Agglomération GARD RHODANIEN

Proposer un accompagnement social spécifique pour les personnes bénéficiant des minima sociaux dont les allocataires du RSA

  • Aider à la reprise de lien avec les institutions,
  • Aider à la construction d’un projet de vie réaliste,
  • Accompagner les publics vers des comportements favorables à la santé et à la protection de l’environnement en s’appuyant sur les ressources locales
  • Travailler sur le développement des compétences psychosociales à tous les âges de la vie pour une meilleure estime de soi et le respect des autres.
  • Accompagner vers les structures de santé (FIDASS, ANPAA, CMP, HOPITAL,…)

Proposer un soutien thérapeutique

  • Aider la verbalisation de la souffrance psychique,
  • Travailler sur le développement des compétences psychosociales à tous les âges de la vie pour une meilleure estime de soi et le respect des autres,
  • Aider à trouver une prise en charge de soins médicaux et psychologiques dans un autre cadre.

LE PUBLIC

Le public est les bénéficiaires du RSA ou des minima-sociaux :

  • Les personnes orientées par les services départementaux et les médecins de ville nécessitant un accompagnement renforcé par rapport à l’accès à la santé ;
  • Les personnes accueillies au sein de l’accueil de jour et du service d’accueil, d’orientation et d’accompagnement des personnes sans résidence stable.

DÉROULEMENT DE L’ACTION

LE RÉSEAU

  • Des réunions de synthèse sont programmées tous les jeudis midi entre 12h30 et 14h. Y sont conviés les médecins de ville, les services hospitaliers, les services sociaux et de santé,… et tous professionnels étant en charge de la situation
  • La participation au staff des urgences de l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze (psychiatrie, urgences, équipe de soins en addictologie) organisé et animé par le CMP.

L’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

  • Le travailleur social reçoit sur rendez-vous les mardis et mercredis et un jeudi après-midi tous les quinze jours.
  • Il peut, si nécessaire, accompagner physiquement les personnes dans leur démarche pour faciliter la reprise de lien avec le système de santé
  • Il programme les synthèses avec les professionnels en charge du suivi social, sanitaire.

LE SUIVI PSYCHOLOGIQUE

  • La psychologue reçoit sur RDV les lundis matin, les mercredis après-midi et les jeudis après-midi
  • Elle participe au réseau d’accompagnement des femmes victimes de violence conjugales

LES MOYENS

L’équipe est composée

  • Directeur
  • 1 Chef de Service Educatif
  • 1 secrétaire
  • 1 Comptable
  • 1 Moniteur Educateur
  • 1 Psychologue
  • 1 Ouvrier d’Entretien

LE CADRE RÉGLEMENTAIRE

L’action est financée par le Département du GARD dans le cadre de ces missions d’aide à l’insertion des bénéficiaires du RSA.

Visualiser le rapport d’activité Point Ecoute Santé 2017